Le mandat du Pôle E3 est d’identifier et transférer les connaissances et meilleures pratiques dans la gestion de l’énergie aux divers publics. Ce mandat repose sur plusieurs axes stratégiques, en particulier la recherche et la formation. À noter également que le Pôle E3 s’appuie non seulement sur les ressources académiques à HEC Montréal, mais développe aussi des collaborations avec diverses organisations pour mener à bien sa mission.

Recherche – Axes Stratégiques

À la création du Pôle E3 en 2010, notre axe de recherche était d’identifier et comprendre les stratégies et meilleures pratiques des entreprises qui ont la gestion de l’énergie comme un enjeu stratégique. Nous avons lancé plusieurs projets de recherche sur des thèmes divers pour développer les connaissances qui pourraient être transférées, soit en publications, ressources pédagogiques, ou formation. Notre « niveau d’analyse » était l’entreprise (niveau micro), et notre « orientation temporelle » était le présent (actuel).

Notre stratégie continue d’évoluer : nous avons maintenant une stratégie complémentaire, qui ajoute une orientation temporelle future (prospective) et un niveau d’analyse plus macro (secteur de l’énergie dans son ensemble), et qui permet également de contraster l’EE avec d’autres mesures de politiques énergétiques et environnementales.

Transfert – Axes Stratégiques

La sensibilisation d’un plus large public et la transmission accrue de nos connaissances forment l’un des plus importants objectifs du Pôle E3. Nos recherches nous procurent le fondement nécessaire. Nous participons ainsi à des conférences et à des colloques qui nous donnent l’occasion de faire connaître nos recherches à des publics d’universitaires et de praticiens. Nos publications sont elles aussi orientées vers la transmission de connaissance aux chercheurs et aux praticiens; elles comprennent des cahiers de recherche, des articles publiés dans des revues scientifiques avec comité de lecture et des contributions à des publications professionnelles. Nous cherchons également à améliorer la sensibilisation grâce aux médias sociaux.